Osmia cornuta 

  •  

    Règne : Animalia
    Subdivision : Hexapoda
    Subdivision 2 : Hymenoptera
    Genre : Osmia
    Espèce : cornuta
    Sous-espèce :
    Variété :
    Ancien nom :
    Auteur : (Latreille 1805)
    Auteur variété :

  • Osmia cornuta Accouplement
    Copyright © 2021 CEBE-MOB - Photo Hanssens Bart

 

Noms vernaculaires
Français : l'Osmie cornue
Neerlandais : Gehoornde metselbij
Allemand :
Anglais :

 

Localisation sur les sites CEBE
Moeraske : x
Périphérie Moeraske : x
Walckiers :
Hof ter Musschen :
Périphérie Hof ter Musschen :
Houtweg :

 

Détermination
Détermination confirmée : oui
Découvreur CEBE : Bart Hanssens
Déterminateur : Jean-Yves Baugnée
Nomenclature : Fauna Europaea

 

Bibliographie
Détermination confirmée d'après photo par Jean-Yves Baugnée.


 

Commentaires
10-15 mm, en dus iets groter dan O. rufa. Beharing zwart, op het achterlijf helder vosrood.
Nederlandse Soortenbank : 'Zuidelijke soort die vanuit Midden-Europa naar het noorden oprukt, mogelijk door de toename van de gemiddelde zomertemperatuur. Algemeen in Zuid-Nederland en België.' Staat nog als 'zeldzaam' aangegeven voor Nederland op wildebijen.nl.

Jean-Yves Baugnée donne la distinction entre Osmia rufa et O. cornuta :
'Les femelles d'Osmia sont plus massives, ont des antennes nettement plus courtes et ont effectivement des cornes sur la face. De plus, elles éclosent généralement plus tardivement que les mâles.
Chez O. rufa, la pilosité du thorax et de l'abdomen est relativement uniforme (brun jaune à roux).
Chez O. cornuta, la pilosité est bicolore : noire à brun foncé sur le thorax, rougeâtre sur l'abdomen. Cela est valable également chez les femelles ou c'est encore plus contraste.
Les cornes des femelles ne sont pas très différentes d'une espèce à l'autre, contrairement au bord antérieur du clypeus (entre les cornes) qui est très légèrement anguleux au milieu chez cornuta alors qu'il est prolongé en une lamelle plus ou moins bilobée chez rufa.'

Les pages entomologiques d' André Lequet: 'O. rufa est nettement plus tardive... et en quelque sorte plus blonde que rousse, et ce entièrement !... Les cellules les plus proches de la sortie sont toujours occupées par des mâles, lesquels se développent plus rapidement que les femelles logées en fond de galerie'


 

Biotopes


 

Observations
2009: waarnemingen.be
10/04/2008, tuin Stroobantsstraat, nu opvallend meer wijfjes die ook stuifmeel aandragen, BH.
31/03/2008, tuin Stroobantsstraat, nu tientallen exemplaren en paringen, verhoudingsgewijs veel minder vrouwtjes, BH.
16/03/2008, tuin Stroobantsstraat, nu regelmatig aan- en afvliegen van mannetjes, BH.
r 01/ 03/2008, tuin Stroobantsstraat, één mannetje (wit gezicht) rondvliegend met slechts korte pauzen, BH.
25/03/2007, Moeraske, tuin Stroobantsstraat, in een houten balk met gaatjes: uitkomen van verschillende mannetjes (minstens 3, waarvan 2 onmiddellijk na mekaar uit hetzelfde gaatje. Na eerst wat opwarmen en trillen, dat een minuut of 2 duurt, vliegen ze weg, BH.
03/2004, jardin sauvage voisin du Moeraske

Osmia cornuta
Moeraske - 03/07
Photo: Hanssens Bart
Copyright © 2021 CEBE-MOB
Osmia cornuta
Moeraske - 03/07
Photo: Hanssens Bart
Copyright © 2021 CEBE-MOB
Osmia cornuta
Moeraske - 03/07
Photo: Hanssens Bart
Copyright © 2021 CEBE-MOB
Osmia cornuta, F. met hoorntjes
Moeraske - 04/08
Photo: Hanssens Bart
Copyright © 2021 CEBE-MOB
50.87935225,4.391401995625~50.87935225,4.391401995625~50.87935225,4.391401995625~50.87935225,4.391401995625~50.87935225,4.391401995625~50.87890975,4.397919570625~50.88112225,4.389953645625~50.87802475,4.392126170625~50.87890975,4.390677820625~50.87935225,4.391401995625

 

Google Map & Obserbations.be