Branta canadensis 

  •  

    Règne : Animalia
    Subdivision : Vertebrata
    Subdivision 2 : Aves
    Genre : Branta
    Espèce : canadensis
    Sous-espèce :
    Variété :
    Ancien nom :
    Auteur : (Linnaeus 1758)
    Auteur variété :

  • Branta canadensis
    Copyright © 2019 CEBE-MOB - Photo Cosy André

 

Noms vernaculaires
Français : Bernache du Canada
Neerlandais : Canadese gans
Allemand :
Anglais :

 

Localisation sur les sites CEBE
Moeraske : x (survol (S))
Périphérie Moeraske : x
Walckiers : x
Hof ter Musschen : x (présent (P))
Périphérie Hof ter Musschen :
Houtweg :

 

Détermination
Détermination confirmée : oui
Découvreur CEBE :
Déterminateur : Michel Moreels
Nomenclature : Fauna Europaea, accepted name: Branta canadensis (Linnaeus 1758)

 

Bibliographie


 

Commentaires
Cette espèce est détenue en captivité en Belgique -comme dans maints autres pays européens-depuis le 19è siècle. A Bruxelles, les premiers échappés de captivité ont été notés dans les années 1960. L'espèce, très présente en Flandre, s'est reproduite pour la première fois à Bruxelles en 2002. Ces oiseaux se déplacent souvent d'un plan d'eau à l'autre et survolent assez fréquement tant le Moeraske que l'HTM. Appréciant des plans d'eau d'une certaine superficie, ces animaux ne se sont, à ce jour, pas encore posés au Moeraske. Fin mars 2008, un couple semble, par contre, s'être installé à l'HTM., MM.
Vergelijk: Brandgans (Bernache nonette) heeft zwarte borst en een wit gezicht.
nOpgenomen als Canadese Gans spec. - Branta canadensis/hutchinsii spec. op waarnemingen.be
Branta canadensis op waarnemingen.be geeft verschillende mogelijkheden: B. canadensis/hutchinsii sp., B. hutchinsii hutchinsii, B. canadensis ssp., Anser/Branta spec.
Dans le Madge et Burn (Guide des Canards, Oies et Cygnes - DN), il renseigne 3 ssp : maxima (claires, et plutôt orientales), occidentalis (foncées et occidnetales), minima (petite, ssp de l'Arctique). Ce guide date un peu. La nomenclature n'est probablement pas à jour. Le Guide encyclopédique des oiseaux du Paléarctique Occidental mentionne : interior plus petite et plus sombre que la race type, avec liserés plus étroits dessus, parvipes : petite et à poitrine pâle, hutchinsii : la plus petite des races pâles, avec poitrine pâle, cou court et petit bec, minima : très petite, corps très sombre, poitrine sombre, cou court (parfois avec petit collier blanc) et tout petit bec. Ce qui est curieux c'est ce Anser/branta. Hybride entre oie et bernache ???, JPC.
Dans Madge & Burn, Wildfowl, London, 1988, il y a 9 sous-espèces en plus de l'espèce nominale. C'est l'espèce la plus variable (certains y voient 4 espèces distinctes) des anatidés. Il y a des variations de poids de 1 à 7 entre les plus grandes et les plus petites. Les oiseaux d'Europe occidentale appartiennent principalement à l'espèce nominale mais d'autres à des intermédiaires entre cette race et la race Maxima avec quelques apports possibles d'autres races qui peuvent être commercialisées. Dans les Atlas oiseaux nicheurs de Belgique, de Bxl, de la région flamande, on ne cite que Branta canadensis, personne ne se risque à essayer d'aller plus dans le détail des races. Personnellement, j'en resterais à B. canadensis., MM.


 

Biotopes


 

Observations
02/11/2008, Walckiers - tuin Stroobantsstraat twee lawaaierige overvliegende groepen van in totaal ± 15 ex. in V-formatie, van westelijke naar oostelijke richting vliegend, BH.
13/04/ 2008, Hof ter Musschen, les oiseaux sont toujours là, AC.
30/03/2008, Hof ter Musschen, les oiseaux sont toujours là, AC.
26/03/2008, Hof ter Musschen, un couple dans la prairie à chevaux, AC.

Branta canadensis
Moeraske - 11/08
Photo: Hanssens Bart
Copyright © 2019 CEBE-MOB
50.851815475,4.44606301~50.87935225,4.391401995625~50.851815475,4.44606301~50.87935225,4.391401995625

 

Google Map & Obserbations.be