Auplopus carbonarius 

  •  

    Règne : Animalia
    Subdivision : Hexapoda
    Subdivision 2 : Hymenoptera
    Genre : Auplopus
    Espèce : carbonarius
    Sous-espèce :
    Variété :
    Ancien nom :
    Auteur : (Scopoli, 1763)
    Auteur variété :

  • (06/09 - Schaerbeek
    Copyright © 2021 CEBE-MOB - Photo Doornaert Alain

 

Noms vernaculaires
Français : Agénie charbonnière
Neerlandais : Glasvleugelspinnendoder
Allemand : Tönnchenwespe
Anglais :

 

Localisation sur les sites CEBE
Moeraske :
Périphérie Moeraske : x
Walckiers :
Hof ter Musschen :
Périphérie Hof ter Musschen :
Houtweg :

 

>
Détermination
Détermination confirmée : non
Découvreur CEBE : Mathias Doornaert
Déterminateur : Raymond Wahis
Nomenclature :

 

Bibliographie

  • WAHIS,R., 1949 Nidification originale de Pseudagenia carbonaria Scopoli (Hyménoptère, Pompilidae). - Bull.Ann.Soc.entom.Belgique, 3-4:98-100, 1fig.
  • WAHIS, R., & SCHNEIDER, N. 1998 Contribution à la connaissance des Vespiformes des carrières du Grès de Luxembourg et notes additionnelles sur quelques Pompilides (Hymenoptera, Aculeata). Archs Inst.g- Luxemb. Sect. Sci. nat.phys.math.,N.S. 42: 11-37, figs, cartes.

  •  

    Commentaires
    Mon fils Mathias m'appelle au jardin : une mouche attaque une araignée ! J'arrive quand la bagarre est terminée, l'araignée, une Epeire diadème fuit à toutes jambes dans les herbes, la ''mouche'' apparaît nerveuse visiblement à la recherche de sa proie. Mathias me raconte que l'araignée et la mouche étaient au corps à corps, l'araignée s'est dégagée et s'est mise à fuir avec la ''mouche'' sur les talons.
    Je tâche de photographier l'agresseur mais c'est un nerveux, il n'a pas encore perdu tout espoir de retrouver l'épeire. Et puis soudain il s'immobilise et se laisse photographier de près. Il s'agit de Auplopus carbonarius, un Pompile, chasseur d'araignée. Je suppose qu'il fait comme les Sphex (décrit par J.H. Fabre), il paralyse ses proies, les transporte dans un terrier et y pond un oeuf qui une fois éclos va boulotter la paralytique. Dans quel monde vivons-nous ! C'est Raymond Wahis de l'université de Gembloux qui a bien voulu m'aider à cette détermination.
    Comme les nervations alaires ne sont pas tout à fait visibles, la certitude de détermination n'est pas absolue.
    Le comportement et la proximité des habitations correspondent bien à l'espèce, mais la proie, une Epiere n'avait jamais été signalée.


     

    Biotopes
    Jardin


     

    Observations
    31/07/2004, jardin de la rue Walckiers à Evere, beau temps

    Auplopus carbonarius
    Moeraske - 07/04
    Photo: Doornaert Alain
    Copyright © 2021 CEBE-MOB
    Auplopus carbonarius
    Moeraske - 07/04
    Photo: Doornaert Alain
    Copyright © 2021 CEBE-MOB
    50.864936525,4.43972881~50.87890975,4.390677820625~50.87890975,4.390677820625~50.87890975,4.390677820625

     

    Google Map & Obserbations.be